Menu

Les conseils pour obtenir facilement un crédit sans apport

0 Comments

Dans le cadre d’un prêt bancaire, l’organisme prêteur exige souvent l’apport personnel. Actuellement, il est faisable de demander un crédit sans apport. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Le profil idéal pour contracter sans apport

Le fait de ne pas avoir un apport personnel est généralement plus compréhensif pour les jeunes actifs par rapport aux anciens. En effet, un individu jeune qui vient d’entrer dans la vie active n’a pas encore eu le temps de se constituer une épargne. Par contre, les organismes prêteurs peuvent se demander sur la solidité du dossier de l’acquéreur plus âgé s’il ne possède aucune épargne. Au-delà de 40 ans, les établissements bancaires peuvent donc être plus frileux. Il faut savoir que depuis quelques années, le coût de la vie et les loyers ont augmenté rendant plus difficile la constitution d’un apport. Pour obtenir un crédit sans apport, il faut également avoir une situation professionnelle stable. Si le demandeur n’a pas d’apport et qu’il ne peut pas justifier la stabilité de ses revenus, le prêteur aura du mal à l’accompagner dans la réalisation de son projet. Les établissements bancaires seront plus enclins à accorder si l’emprunteur a un CDI.

Une situation financière rassurante et des critères de solvabilité maîtrisés

En étudiant le dossier du demandeur, la banque va observer ses opérations financières. Ces dernières comprennent les dépenses, les épargnes, les découverts et les agios. Ainsi, la banque peut s’assurer que l’emprunteur a une bonne gestion de son budget. Si le souscripteur ne dispose pas d’apport, mais prouve une bonne tenue de ses ressources financières, son dossier a beaucoup de chances d’être accordé. Les organismes prêteurs vont également examiner avec une attention particulière le taux d’endettement des clients qui n’ont pas d’apport. En effet, si ces derniers ne peuvent pas se constituer de l’épargne, ils ne pourront pas assumer les mensualités du crédit. À noter que le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33%. Ce chiffre représente le tiers des revenus de l’emprunteur. Le prêteur analyse aussi le reste à vivre et le saut de charge. Celui-ci est la différence entre les charges actuelles et celles à régler suite à l’acquisition.

Choisir l’investissement locatif et faire appel à un courtier

Les organismes prêteurs acceptent plus facilement d’octroyer un credit rapide sans justificatif ou un prêt sans apport pour un investissement locatif. À noter que cela s’applique pour une résidence principale ou secondaire. Cette opportunité ouvre aux clients ayant des revenus confortables. En plus de cela, les établissements bancaires considèrent les revenus locatifs permettant d’alléger grandement le taux d’endettement de l’emprunteur. En plus de cela, les investisseurs locatifs ont la possibilité de déduire les intérêts du prêt immobilier des revenus fonciers pour améliorer leur fiscalité. Afin d’obtenir un crédit sans apport personnel, il est également judicieux de recourir au service d’un courtier. Celui-ci connait parfaitement les établissements bancaires afin que le demandeur bénéficie de meilleures conditions. Cet expert du financement prend en charge les formalités administratives indispensables et gère les contacts avec les organismes prêteurs. Il aide l’emprunteur à trouver l’offre répondant à ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *